Review on Wemusicmusic!

«The Volkswagen of Death». Abstrait et fort énigmatique, le titre du dernier EP du producteur italien Vincenzo Salvia épouse pourtant parfaitement les sonorités proposées par cet ambitieux projet.

Vincenzo Salvia - The Volkswagen of Death

Vincenzo Salvia s’est donné une mission : redonner à l’outrun ses lettres de noblesse. Alors que les dernières productions synthwave européennes commençaient doucement à se complaire dans l’excès de ringardise parodique, The Volkswagen of Death, vient remettre les pendules à l’heure.

Mixant avec brio sonorités qui fleurent bon les années 80 et la musique électronique de notre décennie, Vincenzo Salvia nous propose une course folle à bord d’un bolide, lancé à 300km/h, et qui se dirige droit vers l’espace.

Parce que c’est ça l’outrun : ressentir l’exacte sensation de piloter une Cadillac roulant sur une autoroute déserte du Nevada, alors que l’on n’a pas son permis et que l’on habite à Brive-la-Gaillarde.

Ecouter The Volkswagen of Death c’est s’accorder 12 belles minutes de plaisir. Trois titres à la fois sombres et lumineux, doux et violents : irrésistibles.

Pour soutenir le projet c’est ici.

Original link here

Advertisements

Enter your comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s